Norbert Waszek (PR)


Photo de Monsieur Waszek
Norbert WASZEK

Professeur des Universités

Courriel : Norbert.waszek@gmail.com

Champs de recherche :

  • Histoire des Idées (XVIIIe et XIXe siècles)

  • Aufklärung (Lumières allemandes)

  • Idéalisme allemand de Kant à Hegel, école hégélienne

  • Heinrich Heine

  • Vormärz (la période en littérature comme en histoire des idées qui prépare la révolution de 1848) 

Publications (sélection ; liste complète sur son site personnel : http://norbertwaszek.free.fr) :

Livres : 

  • 1) L’Ecosse des Lumières : Hume, Smith, Ferguson, Paris, PUF "Philosophies", 2003 (édition e-book Kindle : Paris 2014) 

  • Hegelianismus und Saint-Simonismus, édité par H.-C. Schmidt am Busch, Ludwig Siep, H.-U. Thamer et N. Waszek, Paderborn, Mentis, 2007.

  • 2) G.W.F. Hegel, La Philosophie de l’histoire, édition réalisée sous la direction de Myriam Bienenstock. Appareil critique de Norbert Waszek, Paris, Le Livre de poche "Pochothèque", 2009.

  • 3) Hegel : Introduction à la philosophie de l’histoire, Traduction, présentation, notes et index par Myriam Bienenstock et Norbert Waszek, Paris, Le Livre de Poche "Les classiques de la Philosophie", 2011.

  • 4) Heine à Paris : Témoin et critique de la vie culturelle française, sous la direction de Marie-Ange Maillet et Norbert Waszek, Paris, Éditions de l’éclat, 2014

Quelques articles récents :

  • « Eduard Gans on Poverty and on the Constitutional Debate », in : The New Hegelians : Politics and Philosophy in the Hegelian School, éd. par Douglas Moggach, Cambridge, Cambridge University Press, 2006, p. 24-49.

  • « Entre contrat et passion. Les théories de Hegel sur le mariage », in : Hegel [Les Cahiers d’Histoire de la Philosophie. N° 2], éd. par Maxence Caron, Paris, Cerf, 2007, p. 449-474.

  • « L’émergence d’une théorie de l’opposition dans l’école hégélienne », in : Revue française d’histoire des idées politique, 25.1 (2007), p. 89-107.

  • « La question du devoir de mémoire selon T. W. Adorno », in : Devoir de mémoire ? Les lois mémorielles et l’histoire, éd. par Myriam Bienenstock. Paris, Ed. de l’éclat, 2014, p. 113-130.

  • « War Eduard Gans (1797-1839) der erste Links- oder Junghegelianer ? », in : Die linken Hegelianer. Studien zum Verhältnis von Religion und Politik im Vormärz, éd. par Michael Quante et Amir Mohseni. Paderborn, Fink, 2015, p. 29-51.